Quoi faire lorsqu’il n’y a rien à faire: 4 trucs

Quelquefois par an, il arrive que ce soit moins achalandé au boulot et que je me tourne les pouces (ou me ronge les sangs #viedepigiste). Je tente de profiter au maximum de ces périodes tranquilles, soit pour prendre congé, faire le plein d’inspiration, réviser certaines notes, lire un bouquin, jaser avec des collègues pigistes, ou autres. 

Récemment, lors d'un superbe webinar proposé par Braid Creative, j’ai pu dresser une nouvelle liste d'actions à poser en cas de panne d’inspiration (ou de volonté) ou lorsqu'il n’y a rien à faire au boulot (soyons honnêtes, il y a toujours quelque chose à faire). Voici quelques exemples tirés de ma liste:

1) Envoyez des courriels: à des clients potentiels, des collègues. En gros, réseauter... de mon bureau.

2) Faire une chose qui me rapportera 100 $: truc emprunté de Kathleen chez Braid Creative. Quelle action puis-je poser qui me rapporterait quelque chose (argent, nouveau contrat, nouveau contact, etc.). Ce truc, si simple soit-il, a changé ma perception des périodes calmes! 

3) Travailler sur mon entreprise: c’est évident, et je le fais déjà en cas de ralentissement au boulot. Je réfléchis à la création de nouveau matériel, rédige des billets de blogue, planifie mes publications sur les médias sociaux, révise ma page À propos et plus encore. De cette façon, je demeure motivée et je me sens moins coupable de ne pas travailler suffisamment sur mon branding.

4) Rester zen: je ne m’en fais pas lorsque des moments plus calmes surviennent, au contraire, je tente d’en profiter!

Photo: Trees and Hues